Enfant et Loisirs

Prise en main

Comment se déroule la prise en main d’une draisienne ?

 

débuter avec une draisienne

 

Apprentissage en plusieurs étapes

 

L’apprentissage se déroule en plusieurs étapes :

 

– en règle générale, l’enfant va d’abord marcher avec (il ne pose pas tout de suite ses fesses sur la selle)

 

– petit à petit il s’assoira sur la selle avec quelques petites déconvenues (en se demandant pourquoi cet engin ne tient pas debout tout seul…)

 

– au bout de quelques jours d’utilisation (hé oui quelque jours) l’enfant va comprendre qu’il ne faut pas complètement s’asseoir ou tout du moins garder assez de force dans ses petites jambes pour garder sa monture à la verticale.

 

– Très vite il comprendra qu’en prenant un peu de vitesse le vélo à tendance à rester droit malgré le fait qu’il lève les pieds (effet gyroscopique).

 

– 2 à 6 mois après ses premières armes (tout dépend de l’âge auquel l’enfant a commencé avec sa draisienne) l’équilibre est compris et acquis. Il ne reste plus qu’à le perfectionner.

 

Ainsi, au bout d’un an ou deux de pratique de draisienne, vous pourrez offrir à votre enfant un vrai vélo de grand, sans petites roues.
Mais rassurez-vous, ce n’est pas pour autant que la draisienne sera à jeter ! A 5-6 ans, ils adorent toujours en faire.

 

draisienne à 4 ans, cascade

 

 

Récit d’expérience

 

Notre premier fils a débuté à 2 ans. A 2 ans et 3 mois il maîtrisait son équilibre. A 2 ans et 6 mois il commençait à maitriser le freinage et à 3 ans il faisait du vélo à pédales sans roulette.

 

Notre deuxième (encore un garçon…) a débuté à 1 an et demi (avec un réducteur pour qu’il puisse toucher le sol). Aidé par son grand frère, il est arrivé sur ses 2 ans avec l’équilibre acquis et commençait déjà à freiner !

 

Autre exemple, des enfants d’amis sont venus durant l’été 2009, lorsque notre premier fils avait alors 2 ans et demi. Ses copains avaient respectivement 3 ans pour le garçon et 5 ans pour la fille. Tout deux faisaient du vélo avec les petites roulettes. Après trois jours d’utilisation de la draisienne, la fille de 5 ans avait trouvé l’équilibre, et le garçon aussi.

Nous passons sur les séances de chamailleries de « à qui aura la draisienne », car notre fils avec son vélo d’apprentissage tournait autour des autres enfants qui avançaient avec peine dans les graviers avec leurs petites roulettes.

 

Vous me direz que ça a l’air bien, mais que le budget n’est pas négligeable et qu’au prix d’une draisienne, on a un vélo que l’on gardera jusqu’aux 5 ans de l’enfant. C’est vrai que cela fait un achat de plus, mais à notre grande surprise, notre fils à 5 ans n’avait toujours pas abandonné sa draisienne.

Malgré le fait qu’il fasse du vélo à pédales, il continue régulièrement (quotidiennement !) à s’amuser avec sa draisienne, à tel point que nous avons dû en acheter une autre, car il se battait avec son petit frère pour pouvoir en faire.

 

Un autre exemple de « longévité » : l’un des copains de notre fils, qui a 6 ans, adorent emprunter une de leur draisienne pour faire un petit tour, voire un grand tour.

Il fait un peu crapaud dessus, mais il se régale, car là le but ici est plus de faire des cascades et d’aller vite que d’acquérir l’équilibre…

 

vélo d'apprentissage à quel âge

L’été il fait chaud… mais on fait quand même de la draisienne !

Ça fait du vent     ;o)

Passez le mot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *